Être élu meilleur maître d'apprentissage coiffure de l'année ! - LeSalon
Mieux gérer mon salon

Être élu meilleur maître d’apprentissage coiffure de l’année !

Prendre la décision d’embaucher un apprenti peut être difficile de prime abord : vais-je avoir le temps d’assurer sa formation ? Est-ce que son manque de compétence et d’expérience ne va pas être mauvais pour la réputation de mon salon ?

Ces questions, vous vous les êtes tous posées. Mais en réalité, il est très gratifiant de transmettre son savoir-faire, de voir évoluer un apprenti, de le rendre autonome dans son nouveau métier, et éventuellement de pouvoir le féliciter d’avoir obtenu son diplôme à la fin de son apprentissage !

Pensez aussi que vous pourrez lui proposer un emploi en fin de contrat professionnel, ce qui vous évitera d’effectuer des recherches (difficiles), et de devoir faire une nouvelle formation sur votre façon de travailler dans le salon.

En outre, cela pourrait vous permettre de casser le train-train quotidien et de vous donner un nouvel objectif professionnel. C’est également l’occasion d’acquérir une plus grande confiance en soi et de recevoir une grande reconnaissance de la part de votre apprenti. C’est pour cela que nous vous proposons quelques conseils pour être élu(e) meilleur(e) maître d’apprentissage coiffure de l’année !

Être présent

Pour mettre en confiance votre apprenti, il faut qu’il sente que vous êtes présent pour répondre à ses interrogations ou pour lui donner un petit coup de main sur une prestation plus complexe. Un apprenti va regarder votre gestuelle et va essayer de la reproduire sur ses prochains essais. Le fait de vous observer est parfois plus parlant pour lui que des explications théoriques, sur les géométries de la coupe par exemple.

Former, former, former

C’est bien connu, pour entretenir la motivation de votre apprenti (et celle de vos salariés), il faut le former encore et encore. Il n’y a pas de secret, la régularité et la persévérance sont les clés de la réussite : rappelez-vous du temps que vous avez consacré à réaliser à la perfection le fameux brushing « classique » !

Nous vous invitons à organiser des trainings à thème réguliers sur des têtes malléables dans un premier temps. Ce sont des moments privilégiés où l’apprenti peut poser ses questions en toute confiance, et se concentrer sur la perfection de sa technique.

Pour motiver l’apprenti et lui donner un objectif daté, vous pourriez organiser des évènements training sur de vrai(e)s model(e)s, une fois que vous sentez qu’il maîtrise la technique et prend de l’assurance. C’est un moyen de créer un peu d’animation dans le salon, de prendre de belles photos pour vos réseaux sociaux, et de mettre en valeur votre nouvelle recrue.

Être encourageant

Quoi de mieux que d’être valorisé par son maître de stage ? N’hésitez surtout pas à lui faire part de ses progrès, à lui donner ses axes d’amélioration et à faire des points réguliers avec lui pour lui faire part de son état de formation.
Exemple : en septembre, il te fallait 1 heure pour faire un brushing alors que maintenant, tu approches les 30 minutes, bravo !

Vous pouvez le rassurer sur ses progrès, qui peuvent parfois stagner (comme dans toute formation), et vous pourrez lui donner des astuces pour améliorer des gestes ou refaire un point sur les géométries dans la coupe. Cela lui donnera des objectifs à atteindre, pour rebooster sa formation.

La communication dans cette période est essentielle pour qu’il ne baisse pas les bras, qu’il observe son évolution et se projette dans son futur métier. A vous de jouer !

Partager:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *